DATE ET LIEU DU FORUM DE BRAZZAVILLE
Date : 10-11avril 2017
Lieu: Immeuble ARPCE
PARTICIPANTS
Nombre de Participants attendus : 200 participants

THEME DU FORUM :

Le thème du Forum sur la Gouvernance d’Internet Afrique Centrale 2017 est : «Evolution de la gouvernance de l'Internet: Economie et développement»

INVITES D’HONNEUR DU FORUM

au moins Un (1) représentant des pays suivants : Gabon, Cameroun, Congo-RC , Tchad, RDC, Angola, Sao Tomé et Principes, RCA, Rwanda, Burundi -l’Union Internationale des Télécommunications (UIT)
- CEA
- L’Union Africaine
- L’Organisation Internationale de la Francophonie
- ICANN
- CEMAC
- CEAC
- ISOC
- Secrétariat de l’IGF………..


OBJECTIFS DU FORUM
L’objectif général du FGI-AC est de promouvoir et consolider les initiatives nationales des pays de la sous-région sur les questions de la Gouvernance d’Internet. Les objectifs spécifiques sont: Augmenter la prise de conscience et le renforcement de capacité des Multi-acteurs en matière de la Gouvernance de l’Internet; Renforcer la dynamique de la sous-région Afrique Centrale dans les actions à envisager pour le développement d’Internet; S’assurer que les préoccupations de l’Afrique Centrale sont prises en compte par le processus FGI Afrique lors des forums précédents; Renforcer le modèle du dialogue multi-acteurs pour la Gouvernance de l’Internet en Afrique Centrale à travers le forum sous régional Faciliter la participation des parties prenantes au Forum Africain sur la Gouvernance d’Internet et autres forums.

RESULTATS DU FORUM
Le forum sous régional sur le processus du SMSI est indispensable pour l’Afrique Centrale. C’est un forum au cours duquel lequel les gouvernements, les secteurs privés, les académiques, la communauté technique, les entités de la société civile devront faire un bilan exhaustif, et relever les barrières qui freinent la mise en place de la plate-forme au niveau de l'Afrique Centrale. Au terme de ces assises, les multi-acteurs présents à ce forum sont :
conscient que l'évolution de la technologie numérique ayant comme épicentre l'internet requiert à tous les pays membres des Nations Unies d’envisager des mécanismes appropriés pour qu'internet soit compris comme un bien public universel conscients que l’implication des tous les acteurs dans le cadre de la participation à des événements annuels sur les TIC est très précieux et constitue une préoccupation majeure pour le développement de l’Internet dans notre sous-région ; Les Multi acteurs sont confiants de l’impact positif de leur contribution dans la vulgarisation d’Internet et de sa bonne gouvernance au niveau Africain S’engagent à renforcer la dynamique et à y participer pleinement ; Le gouvernement, le secteur privé, la société civile, continuent d’avoir un rôle important dans le développement de l’Internet, tant sur le plan technique que sur le plan économique; au niveau des communautés locales, pour faciliter la coordination des questions d’intérêt général qui se rapportent à l’Internet;

ORGANISATION :
Le Forum sur la Gouvernance d’Internet Afrique Centrale se déroulera sous forme de sessions a une plénière d’ouverture et une plénière de clôture. Il est prévu 2 sessions, un panel et 2 téléconférences depuis Genève. La cérémonie d’ouverture sera présidée par un haut cadre du gouvernement.Une (01) langue de travail sera utilisée : le Français, avec une possible traduction en espagnol, en anglais ou portugais Les communications seront faites par des experts nationaux, régionaux et Internationaux.